Prévision des coûts de financement : une étude révèle que les caractéristiques des conseils d’administration sont plus efficaces que les indices de gouvernance

Une nouvelle étude menée par le Centre de recherche en comptabilité et gouvernance CGA-Canada (CRCG-CGA) de l’École de gestion Telfer révèle que les caractéristiques individuelles des conseils d’administration sont plus efficaces que les indices de gouvernance couramment utilisés dans l’explication des coûts de financement des entreprises canadiennes. Selon les résultats de l’étude, les indices de gouvernance sont moins fiables en raison de leur faible efficacité dans l’évaluation de la qualité des conseils d’administration.

Le professeur Daniel Zéghal, FCGA, l’un des coauteurs de l’étude, fait observer que l’utilisation des indices de gouvernance d’entreprise a augmenté au cours des dernières années aux dépens de l’évaluation des mécanismes de gouvernance individuels, comme les caractéristiques particulières du conseil d’administration d’une entreprise.

« Notre analyse s’ajoute au nombre croissant de recherches qui remettent en question la supériorité des indices de gouvernance pour reproduire une image fidèle de la qualité de la gouvernance d’entreprise, souligne M. Zéghal. Si les investisseurs ont à choisir entre un indice de gouvernance et une dimension de la gouvernance pour prévoir le rendement d’une entreprise en fonction de la qualité de sa gouvernance, nos résultats montrent qu’il serait préférable qu’ils analysent la qualité et l’efficacité du conseil d’administration en procédant à une évaluation de ses caractéristiques. »

Les conclusions viennent renforcer le concept selon lequel un conseil d’administration efficace contribue à réduire les coûts de financement d’une entreprise en limitant son exposition au risque de marché. Ce résultat est en grande partie attribuable à l’exercice d’un meilleur contrôle de l’opportunisme en matière de gestion et à l’amélioration de la transparence et de la fiabilité des états financiers.

L’étude a examiné l’aptitude de deux indices de gouvernance, l’indice GM établi par le Globe & Mail et l’indice BSC (Board Shareholder Confidence Index) établi par des universitaires, ainsi que de onze caractéristiques des conseils d’administration (telles que l’ancienneté des administrateurs et la composition, l’indépendance et la taille du conseil) à expliquer les variations dans les coûts de financement des entreprises. Les chercheurs ont eu recours à un échantillon de 192 entreprises canadiennes inscrites à la Bourse de Toronto et faisant partie de l’indice composé S&P/TSX.

Les auteurs de l’étude sont Raef Gouiaa, de l’Université du Québec en Outaouais, et Daniel Zéghal, de l’Université d’Ottawa. L’article « A Comparative Analysis of the Effect of Board Characteristics and Governance Indices on Companies’ Cost of Financing: the Canadian Evidence » est récemment paru dans la revue Corporate Ownership and Control, vol. 11, no 1, 2013 (pages 136 à 150).

Relations avec les médias :

Brandy Delves
Conseillère en communications
CGA-Canada
Téléphone : 604 694-6700
Cellulaire : 604 551-4487
Courriel : bdelves@cga-canada.org