Skip to main content

FAQ → Réponses aux questions fréquemment posées par les personnes qui envisagent de participer à l’étude, ainsi qu’aux responsables des établissements ou unités

La zone Équipe et coordonnées qui apparaît dans le menu de gauche pour ce projet donne les informations nécessaires pour entrer en communication avec la personne responsable de la coordination.
Bien sûr! Voici le script approuvé par le comité d’éthique de la recherche qui sert de sommaire.

Bonjour, je suis François Chiocchio, Professeur à l’École de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa et chercheur à l’Institut de Recherche de l’Hôpital Montfort. Je suis le chercheur principal de la recherche intitulée Co-construction pour l’optimisation du processus de bilan comparatif de médicaments : une recherche collaborative sur une formation axée sur la reconnaissance des besoins et contributions des partenaires. J’ai le plaisir de collaborer avec six co-chercheurs et collègues : Martin Lauzier (UQO), Denis Prud’homme (IRHM), Marie-Hélène Chomienne (Hôpital Montfort), Isabelle Gaboury (Université de Sherbrooke), Christine Landry (Hôpital Montfort) et Adèle Copti-Fahmy (Patiente Partenaire).

Ce projet a été financé par l’IRHM dans le cadre du programme Inter-Orientation. Ce programme vise à combiner plusieurs axes de recherche préconisés par l’IRHM. Le présent projet combine les visées de l’axe Organisation des services et de l’axe Formation et apprentissage. Le financement est de 80,000$ sur deux ans.

Le projet a comme contexte pragmatique l’impératif énoncé par Agrément Canada d’instaurer des pratiques organisationnelles requises (POR) améliorant le processus de BCM dans tous les services d’ici 2017-2018. Ce projet porte sur un élément important sur lequel l’Hôpital Montfort concentre des efforts c’est-à-dire l’élaboration de pratiques visant à améliorer le bilan comparatif des médicaments (BCM).

Les objectifs du projet sont de : (1) Concevoir et implanter un processus amélioré du BCM dans des services de l’Hôpital Montfort; (2) Développer des connaissances transférables portant sur (a) les sciences de l’implantation en matière de formations qui améliorent le processus du BCM—et par le fait même, les services—et (b) sur la recherche collaborative et de la co-construction des savoirs et des savoirs faire.

De manière globale le projet vise à répondre aux questions de recherches suivantes : (A) Comment travailler en partenariat—de façon égalitaire et bidirectionnelle avec patients, aidants naturels, professionnels de la santé, administrateurs, chercheurs—pour co-construire une formation qui vise à améliorer les services en matière de bilan comparatifs des médicaments? et (B) Quels sont les facteurs de succès et les obstacles à l’implantation de telles formations et leurs effets sur l’amélioration des services?

Les méthodes utilisées pour effectuer cette recherche sont simples : questionnaires validés et faciles à répondre et entrevues individuelles sur les expériences vécues selon une approche « pré » et « post ».

Dans une première étape, un échantillon de partenaires (c.-à-d., les personnes concernées par le bilan comparatif des médicaments au sein d’un service, comme les patients, les aidants naturels, les médecins, les pharmaciens,, les assistants techniques en pharmacie, le personnel infirmier, etc.) répond à deux questions vis-à-vis chacune des autres personnes concernée par le BCM au sein du service : quels sont mes besoins et quelles sont mes contributions relativement à un BCM qui fonctionne dans le service.

Les réponses sont ensuite compilées et présentées dans un rapport qui devient la base de la seconde étape. La seconde étape est une formation prenant la forme d’un atelier de travail participatif qui réunit les membres et patients d’un même service, à l’intérieur duquel le formateur joue le rôle de facilitateur. Lors de cette formation, les partenaires sont appelés à adopter une vue d’ensemble en prenant conscience des besoins et contributions de chacun des autres partenaires. La formation devient ensuite le forum par lequel une solution adaptée au contexte est développée. Chaque partenaire est alors appelé à discuter du partage des rôles en fonction d’une vue d’ensemble des besoins et contributions de chacun et à ensuite développer le processus de BCM qui leur convient.

Les partenaires sont ensuite appelés à implanter la solution développée lors de la formation-atelier. En cours d’implantation du processus amélioré et une fois l’implantation terminée, vous serez appelés à répondre à des questionnaires et à prendre part à des entrevues.

Le projet répond aux normes éthiques concernant la confidentialité et l’anonymat.

Oui, en plus de ce qui apparaît sur ce site web, vous pouvez en apprendre davantage sur les objectifs et le déroulement de la recherche grâce à une présentation vidéo et à un document d’accompagnement. La présentation a été faite en avril 2017 et, bien que quelques détails mineurs ont changé depuis, vous aurez un excellent survol de la recherche.
Les participants sont des administrateurs (directeurs d’unité, gestionnaires), des professionnels de la santé (médecins, pharmaciens ou pharmaciennes, infirmières ou infirmiers et autres professionnels de la santé) et des patients partenaires (clients / patients de l’unité de soins, aidants naturels)
Si vous faites partie de l’équipe d’optimisation, vous travaillerez en collaboration avec les autres membres de l’équipe pour la mise en œuvre du projet d’optimisation. Sur une période de 15 mois, vous assisterez à un atelier de formation d’une durée approximative de deux heures et demi (2 h30) avec les autres membres de l’équipe, vous remplirez quatre questionnaires (d’environ 20-30 minutes chacun) et répondrez à deux entrevues individuelles (d’environ 20 minutes chacune). Si vous ne faites pas partie de l’équipe d’optimisation, vous n’aurez aucun rôle à jouer ni dans l’optimisation, ni dans la recherche.
Si vous faites partie de l’équipe d’optimisation, vous travaillerez en collaboration avec les autres membres de l’équipe pour la mise en œuvre du projet d’optimisation. Sur une période de 15 mois, vous assisterez à un atelier de formation d’une durée approximative de deux heures et demi (2 h30) avec les autres membres de l’équipe, vous remplirez quatre questionnaires (d’environ 20-30 minutes chacun) et répondrez à deux entrevues individuelles (d’environ 20 minutes chacune). Si vous ne faites pas partie de l’équipe d’optimisation, vous n’aurez aucun rôle à jouer ni dans l’optimisation, ni dans la recherche.
Si vous faites partie de l’équipe d’optimisation, vous travaillerez en collaboration avec les autres membres de l’équipe pour la mise en œuvre du projet d’optimisation. Sur une période de 15 mois, vous assisterez à un atelier de formation d’une durée approximative de deux heures et demi (2 h30) avec les autres membres de l’équipe, vous remplirez quatre questionnaires (d’environ 20-30 minutes chacun) et répondrez à deux entrevues individuelles (d’environ 20 minutes chacune). Si vous ne faites pas partie de l’équipe d’optimisation, vous n’aurez aucun rôle à jouer ni dans l’optimisation, ni dans la recherche.
Si vous faites partie de l’équipe d’optimisation, vous travaillerez en collaboration avec les autres membres de l’équipe pour la mise en œuvre du projet d’optimisation. Sur une période de 15 mois, vous assisterez à un atelier de formation d’une durée approximative de deux heures et demi (2 h30) avec les autres membres de l’équipe, vous remplirez quatre questionnaires (d’environ 20-30 minutes chacun) et répondrez à deux entrevues individuelles (d’environ 20 minutes chacune). Si vous ne faites pas partie de l’équipe d’optimisation, vous n’aurez aucun rôle à jouer ni dans l’optimisation, ni dans la recherche.
Si vous faites partie de l’équipe d’optimisation, vous travaillerez en collaboration avec les autres membres de l’équipe pour la mise en œuvre du projet d’optimisation. Sur une période de 15 mois, vous assisterez à un atelier de formation d’une durée approximative de deux heures et demi (2 h30) avec les autres membres de l’équipe, vous remplirez quatre questionnaires (d’environ 20-30 minutes chacun) et répondrez à deux entrevues individuelles (d’environ 20 minutes chacune). Si vous ne faites pas partie de l’équipe d’optimisation, vous n’aurez aucun rôle à jouer ni dans l’optimisation, ni dans la recherche.
L’optimisation du bilan comparatif des médicaments fait partie des activités normales et nécessaires de chaque unité de soins, afin de se conformer aux normes d’Agrément Canada. C’est en quelque sorte une activité « obligatoire » dont l’établissement est responsable. Certains membres du personnel hospitalier seront plus impliqués que d’autres. Les projets d’optimisation varieront en temps, en durée et en complexité. La recherche est une activité volontaire. Menée par des chercheurs en collaboration avec les parties prenantes de l’établissement, la recherche vise à proposer une méthode pour aider le processus d’optimisation et ensuite de vérifier l’effet de cette méthode.
Chaque unité de soins regroupera leurs participants au projet de recherche en une équipe d’optimisation. L’équipe sera composée d’un ou deux (1-2) administrateurs, de cinq ou six (5-6) professionnels de la santé, d’un ou deux (1-2) patients partenaires. L’équipe d’optimisation devra prendre le temps requis pour l’optimisation en elle-même et pour la recherche.
Cela dépendra du plan « personnalisé » d’optimisation mis en place par l’équipe d’optimisation, pour répondre aux exigences de l’agrément, tout en respectant la singularité de l’unité de soins. De ce fait, certains projets d’optimisation seront simples, tandis que d’autres seront plus complexes.
En tout, chaque membre de l’équipe d’optimisation consacrera environ six (6) heures à la recherche sur une période de quinze (15) mois. Ce temps sera divisé en deux types d’activités. D’une part, deux heures et demi (2 h 30) seront consacrées à un atelier de groupe où toute l’équipe se retrouvera ensemble. D’autre part, la participation à la recherche consistera à répondre individuellement à 4 questionnaires (d’environ 20 à 30 minutes chacun) et 2 entrevues (d’environ 20 minutes chacune).

© 2018 Telfer School of Management, University of Ottawa
Policies  |  Emergency Info

Close