Le bio rattrapé par la crise économique

Ce secteur marque le pas affichant un taux de croissance compris entre 5 et 8%, contre 10 à 20% sur la période 2006-2010.

Même le marché est affecté par la crise économique. En effet selon une étude du cabinet Xerfi publiée ce lundi, le marché alimentaire bio va croître moins vite dans les prochaines années. Principale raison: la dégradation des conditions économiques qui se traduit par une baisse du pouvoir d’achat des ménages. «Avec la crise, les consommateurs établissent des priorités alors que les prix des produits bio sont plus élevés que ceux de l’alimentation traditionnelle», explique Xerfi. Résultat: les ventes de produits bio ne devraient plus progresser que de «5% en 2012, 8% en 2013, avant un retour à 5% en 2014 et 2015, toujours selon les estimations de ce cabinet. Avec un chiffre d’affaires de 4,5 milliards d’euros à cette date». En 2011 les ventes de ce segment de marché ont affiché 3,65 milliards d’euros contre un peu plus de 2 milliards en 2008. Continue reading.